Nos finances

finance

Budget 2016 : où en est-on ?

Les comptes de 2016 et le budget primitif de 2017 ne seront présentés au Conseil Municipal que fin du mois de mars 2017 Toutefois les différentes opérations relatives à l’arrêté des comptes de 2016 sont en cours et les grands équilibres sont déjà connus. Ils sont indispensables pour construire notre budget de 2017.

Plusieurs tendances se dessinent et confirment nos orientations de rigueur budgétaire :

  • La section de fonctionnement, nous avons souhaité une baisse des dépenses pour compenser la baisse des dotations de l’Etat. Nos dépenses s’élèvent provisoirement à total à 153 000 euros (155 310 euros en 2015). Du côté des recettes de fonctionnement, la baisse des dotations se confirme. A souligner que les taux de la commune n’ont pas augmenté depuis plus de 12 ans. Globalement, nos recettes se sont cependant stabilisées (maintien au même niveau que les années précédentes, ce qui permet de couvrir les charges de fonctionnement de notre commune.
    Nous prévoyons ainsi, pour le compte de fonctionnement de 2016 de dégager un excédent de 75 000 euros environ.
  • La section d’investissement, notre commune conserve son objectif, celui de travailler dans le cadre d’une « prospective » construite non seulement pour l’année à venir mais aussi pour les années suivantes. Les principaux investissements ont été ceux inhérents à la rénovation de la salle des fêtes (cuisine, rénovation murs et sols de la grande salle ) ainsi que l’achat de luminaires extérieurs de Noël, aménagement de la place de la mairie, aménagement de la forêt…).Ces travaux pour un montant total de 48 000 euros ont été financés par des subventions à hauteur de 30 % environ et de l’autofinancement ; la commune n’ayant pas d’emprunt bancaire en cours. Le budget investissement est donc à l’équilibre du montant des recettes et des dépenses pour l’investissement 2016.
  • Le budget lotissement : un premier terrain pour 90000 euros a été vendu en 2016 et les travaux d’aménagement ont été réalisés pour 23 532 euros. Le deuxième terrain est encours de vente, le compromis ayant été signé. L’excédent total sur les ventes a permis d’apurer définitivement le déficit de 35 000 euros qui existait depuis plus de 12 ans, le surplus sera reversé au budget de la commune en 2017 après clôture de celui du lotissement .